Dans les quartiers Nord de Marseille, le Front de gauche en délicate reconquête

Par

Si la dynamique actuelle qui entoure le rassemblement autour de Jean-Luc Mélenchon ne se dément pas dans les meetings, elle bute encore dans les quartiers populaires. Si le Front de gauche voit arriver de nombreux étudiants et intellectuels précaires, le réinvestissement militant dans les banlieues semble plus délicat. Illustration à Marseille.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Marseille, de notre envoyé spécial