Sophie Béroud: «Le programme du Medef est appliqué»

Par

La réforme du code du travail ressemble à une déclaration de guerre pour les syndicats. Le gouvernement prépare un affrontement social musclé. La spécialiste Sophie Béroud revient pour Mediapart sur la loi et ses conséquences dans le monde syndical. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Muette jusqu’ici, la CFDT a fini par parler. Deux jours après avoir pris connaissance du projet de loi El Khomri, la confédération s’est fendue d’un tweet, pointant une réforme « dangereuse » du licenciement économique. Puis c'est Laurent Berger, dans Le Monde, qui a qualifié le texte de « très déséquilibré », une position plus forte que d'ordinaire. La CFTC de son côté juge le projet de loi « très dangereux » pour les salariés quand la CFE-CGC parle « d’un enfumage manifeste ». FO se moque d’un « tsunami libéral », la CGT brocarde une loi du « XIXe siècle ». Solidaires, enfin, estime que le code du travail est passé « à la broyeuse ». Un vrai rejet du monde syndical guette la ministre du travail et bien sûr François Hollande qui avait pourtant promis de prendre bien soin de la démocratie sociale. Sophie Béroud, maître de conférences en sciences politiques à Lyon, évalue la possibilité d’une rupture.