Alexandre Benalla et Vincent Crase placés en détention à la suite des révélations de Mediapart

Par , et

Les juges d’instruction chargés de l’enquête sur les violences du 1er Mai ont estimé que les deux anciens collaborateurs d’Emmanuel Macron avaient violé leur contrôle judiciaire en se rencontrant le 26 juillet 2018, quatre jours seulement après leur mise en examen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sept mois après avoir quitté l’Élysée et La République en marche (LREM), Alexandre Benalla et Vincent Crase prennent la direction de la prison.