Un projet terroriste déjoué à Marseille

Par

Les deux hommes arrêtés dans le cadre d’une enquête antiterroriste mardi 18 avril à Marseille « se préparaient à mener une action violente, de manière imminente » d’après le procureur de Paris, François Molins. Au sein des services de renseignement, on les suspectait de vouloir se rendre dans le Nord.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Clément Baur et Mahiedine Merabet étaient sur le départ. Les deux hommes suspectés de préparer un attentat à quelques jours seulement du premier tour de l'élection présidentielle louaient un appartement, payé en liquide, dans le IIIe arrondissement de Marseille, à proximité de la gare Saint-Charles. La DGSI et le RAID ont interpellé, mardi matin, Merabet à sa sortie de l’immeuble, puis Baur alors que ce dernier descendait dans la cage d’escalier.