Usul. Union de la gauche: une guerre d’ego?

Par Usul et Rémi Liechti

Alors qu’une rencontre des responsables de gauche en vue de la présidentielle 2022 s’est tenue, samedi, à la demande du candidat écologiste Yannick Jadot, comment comprendre cette union laborieuse qui n’en finit pas de balbutier ?

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

© Mediapart

Un grand sommet des responsables de gauche en vue de l’élection présidentielle 2022 s’est tenu, samedi 17 avril, à la demande du député européen et candidat écologiste Yannick Jadot. Pourtant, au sortir de cette réunion, tout le monde ne semblait pas avoir participé à la même discussion.

À peine le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, s’était-il exprimé qu’il était aussitôt contredit par celui d’Europe Écologie-Les Verts, Julien Bayou, qui semblait beaucoup moins définitif sur les conclusions de la rencontre.

Que se passe-t-il à gauche et comment comprendre cette union laborieuse qui n’en finit pas de balbutier ? Tout cela ne serait donc qu’une grande bataille d’ego, comme semblent le penser les commentateurs ?

> Suivez « Ouvrez les guillemets » sur Twitter, Facebook et YouTube.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous