C’était le feuilleton à suspense de ce second tour des législatives. À partir de 20 heures, dimanche, alors que les résultats tombent dans les circonscriptions les plus médiatisées, les soutiens de la candidate de La France insoumise Farida Amrani retiennent leur souffle. Dans la première circonscription de l’Essonne, où elle était opposée au député sortant et ancien premier ministre, Manuel Valls, les scores de chaque bureau de vote sont annoncés au compte-gouttes sur Twitter et l’écart semble extrêmement serré. On annonce que Manuel Valls est battu dans le bureau de vote de la mairie d’Évry qu’il a dirigée de 2001 à 2012. Tout un symbole.