Dans une école de Belleville, « ras-le-bol des rumeurs et de l'évitement scolaire »

Par

Le 5 juillet, nous donnions la parole à des parents d'une école maternelle du quartier de Belleville qui, en opposition avec leurs principes, avaient demandé une dérogation pour que leurs enfants n'intègrent pas l'école primaire du quartier. Choqués, des parents de cette école nous ont contactés pour mettre fin aux rumeurs, témoigner de leur expérience et prôner la fin de l'évitement scolaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À la lecture de Mediapart, ils ont tous eu la même réaction. Horripilés. Dans un article paru le 7 juillet, des parents d’enfants de l’école maternelle de la Baleine (Paris 11e) expliquaient pourquoi ils avaient demandé une dérogation ou s’étaient tournés vers le privé plutôt que d’inscrire leur enfant à l’école primaire de Belleville à la rentrée prochaine. Plusieurs lecteurs excédés nous ont écrit pour nous faire part de leur courroux. Eux ont mis leur enfant à l’école primaire de Belleville, l’an passé ou il y a quelques années. Parfois après avoir hésité, parfois après avoir s’être vu refuser une dérogation. Et aujourd’hui, leurs enfants sont « heureux », disent-ils.