Corse : après l’agression d’un couple gay, le village ferme les yeux sur l’homophobie

Par

Quelques jours après la violente agression d’un couple gay à Macinaggio, dans la commune de Rogliano, beaucoup de villageois mettent en cause les victimes. D’après des éléments consultés par Mediapart, l’homophobie de certains agresseurs semble pourtant évidente. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rogliano (Haute-Corse).– Rester ou abréger les vacances ? Benoît, 33 ans et Michaël, 43 ans, ont longuement réfléchi avant de trancher. L’un voulait partir et fuir l’île quand l’autre jugeait qu’il en était hors de question. Ils ont finalement décidé de poursuivre leur séjour, comme si rien ne s’était passé. Ou pour ne pas se « laisser détruire par ce qu’il s’est passé ».