Plaine Saint-Denis : le parquet ouvre une enquête sur les violences policières commises sur des habitants

Par

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête préliminaire visant des policiers à la suite de violences commises, le 8 juin, à l’encontre de familles réunies pour une veillée funéraire. Vingt habitants ont déposé plainte pour « violences volontaires » et « mise en danger de la vie d’autrui ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 8 juin, réunies pour une veillée funéraire en mémoire d’un jeune homme de 20 ans, plusieurs familles du quartier de la Plaine Saint-Denis ont été la cible de tirs de grenades lacrymogènes et de LBD par des policiers, selon les informations de Mediapart.