Le passe sanitaire s’impose malgré les impairs

Par

Initialement prévu pour les activités non essentielles rassemblant plus de 1 000 personnes, le passe sanitaire est désormais exigé à l’entrée des restaurants et des centres commerciaux. Et ce malgré les nombreux problèmes techniques et juridiques qu’il pose.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que se profile la fin des vacances et que se prépare la rentrée scolaire, le déploiement, depuis maintenant près d’un mois, du passe sanitaire est loin de se faire sans accroc.