Deux semaines après les inondations: la vallée de la Roya, année zéro

Par

Après la crue dévastatrice qui a ravagé la vallée le 2 octobre, des habitants veulent « reprendre leur vie en main » et changer de modèle de développement pour la reconstruction. La vallée attend beaucoup du développement du train, seul transport qui a résisté. «On peut transformer la vallée en quelque chose d’exemplaire », espère une habitante.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vallée de la Roya (Alpes-Maritimes).– La tentation de tout changer. De repartir de zéro, les pieds dans la boue, la tête dans les étoiles. Dans la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes), la furie des flots provoque, après la stupeur et l’abattement, le désir chez certains de s’inventer un avenir autre que le long déclin promis à ce bout de France oublié. « Il faut reprendre en main notre vie. Il y a de l’imagination à mettre en route, dit Gibi. C’est l’occasion de tout remettre sur la table. On se secoue. »