A Rennes et Tours, des policiers «manifestent» et se font rappeler à l’ordre

Par

Des policiers se sont rassemblés, dans la nuit de jeudi à vendredi, devant le domicile de la maire de Rennes pour réclamer une amélioration de leurs conditions de travail. Hier, à Tours, ils étaient une centaine devant le palais de justice pour marquer leur soutien à un collègue condamné pour violence. Élus et magistrats dénoncent des « intimidations » et des « pressions ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils étaient une trentaine devant le domicile de la maire de Rennes, en uniforme et avec leur véhicule de service, sirènes hurlantes, le bleu des gyrophares clignotant à tout-va. Des policiers ont décidé de « manifester », jeudi 17 décembre, aux alentours de 23 heures, au pied de l’immeuble de Nathalie Appéré pour réclamer de meilleures conditions de travail (des raisons explicitées dans la presse par la suite).