Pourquoi la droite n'utilise pas l'arme des affaires

Par

Les députés UMP sont étonnamment cléments depuis le début de l'affaire. Sans doute parce que Jérôme Cahuzac incarnait l'aile droite du gouvernement. Mais aussi parce que les révélations viennent d'un journal qu'ils connaissent trop bien, et que les juges qui vont instruire ce dossier travaillent déjà à des affaires les concernant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis le début de l’affaire Cahuzac, l’UMP se montre magnanime envers l’ancien ministre du budget, faisant preuve, même depuis l’ouverture d’une information judiciaire et la démission du ministre, d’une étonnante retenue. Sur les plateaux télé comme dans les couloirs du Palais-Bourbon, de nombreux ténors de l’UMP vont jusqu'à saluer les qualités de l'ex-ministre du budget.