Le ministre Lecornu auditionné pour des soupçons de «prise illégale d’intérêts»

Par

Le ministre des outre-mer a été entendu, la semaine dernière, en tant que suspect libre pour des soupçons de « prise illégale d’intérêts » lorsqu’il présidait le département de l’Eure en même temps qu’il était administrateur d’une société d’autoroute.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre des outre-mer Sébastien Lecornu a été entendu, jeudi 15 avril, en tant que suspect sous le régime de l’audition libre, par les policiers de l’office anti-corruption (OCLCIFF) dans le cadre de l’enquête ouverte par le Parquet national financier (PNF) sur des soupçons de « prise illégale d’intérêts », selon les informations de Mediapart.