Voiture de police incendiée: pourquoi les poursuites criminelles sont abandonnées

Le parquet demande le renvoi en correctionnelle de neuf personnes soupçonnées d'avoir participé à l'attaque d'une voiture de police en mai 2016 à Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Un an à peine après l’incendie spectaculaire d’une voiture de police en plein Paris et l’agression violente des deux fonctionnaires qui s’y trouvaient, le 18 mai 2016, la juge d’instruction Lucie Berthezene devrait signer dans les jours qui viennent une ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel, dernière étape procédurale avant un procès qui pourrait se tenir avant la fin de l’année.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal