L’université Paris-1 secouée par deux affaires de viol

Par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

Deux enseignants de l’université parisienne sont visés chacun par une plainte pour viol. Suspendus par la présidence, ils avaient tous deux déjà été l’objet d’alertes plusieurs années auparavant. Paris-1 promet une charte pour les stages de terrain organisés dans plusieurs disciplines.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le déroulé est si proche que cela en est troublant. Selon nos informations, l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne est secouée, à quelques mois d’intervalle, par deux affaires d’accusations de viols visant deux de ses enseignants, dont des étudiants s’étaient déjà plaints plusieurs années auparavant. La faiblesse de certaines sanctions administratives décidées jusque-là interroge, comme le révèlent les nombreux témoignages et documents recueillis par Mediapart.