En Ile-de-France, la charte de la laïcité a tout d’une coquille vide

Par

Valérie Pécresse en a fait une des principales fiertés de son bilan. Quatre ans après son entrée en vigueur, la charte de la laïcité votée par le conseil régional d’Île-de-France n’a pourtant apporté aucun résultat tangible.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis quelques années, Valérie Pécresse a investi le sujet au point d’en faire une de ses marottes. La semaine dernière dans Le Point, elle assurait encore : « Moi, je trace un sillon droit : celui des valeurs de la République et de la laïcité. » La présidente (Libres !) du conseil régional d’Île-de-France a mis la laïcité au centre de sa campagne pour un deuxième mandat, face à la majorité d’un chef de l’État qu’elle juge « communautariste » et à des concurrents « islamo-gauchistes ».