L'Insee s'alarme d'une économie française tombée en panne

Par
L'Insee publie ce vendredi 20 juin une « note de conjoncture » très alarmiste: la croissance de l'économie française serait de 0,2%, puis 0% et 0,2% au cours des trois derniers trimestres de 2008. En clair, sous les effets du choc pétrolier et de la crise financière, la France est presque en situation de croissance nulle. Stagnation du pouvoir d'achat, décélération des créations d'emplois, interruption du reflux du chômage : tous les grands indicateurs économiques sont au rouge. Lire aussi notre parti pris: « Les eaux glacées du calcul égoïste ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est comme une panne sèche. Le moteur de l'économie française, après avoir fait encore entendre quelques ronflements en début d'année, s'est brutalement arrêté. Et plus aucune courroie d'entraînement ne semble fonctionner. Ni l'investissement des entreprises, ni surtout la consommation des ménages. Cette panne inquiétante se nourrit de la crise financière internationale, du troisième choc pétrolier ; elle risque d'avoir en France de graves répercussions sur le pouvoir d'achat des ménages, sur l'emploi et sur le chômage...