Quand le député LREM Lescure ne disait pas non aux paradis fiscaux

Par

Les députés LREM venus du monde de la finance seront-ils indépendants ou de super-lobbystes ? À la tête d'un des plus gros fonds de pension nord-américains, Roland Lescure, le nouveau député des Français d'Amérique du Nord, a doublé les investissements dans les paradis fiscaux. Il « assume totalement », mais promet qu'il n'agira pas en « député investisseur ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Bonjour, nous sommes le 18 juin 2017. Ça y est, vous m’avez élu à une très large majorité député des Français d’Amérique du Nord. » Dans une vidéo filmée dans un jardin verdoyant de Montréal, Roland Lescure, 50 ans et la boule à zéro, remercie ses électrices et ses électeurs. Dimanche, il a battu avec près de 80 % des voix (mais avec une abstention énorme) le sortant LR Frédéric Lefebvre. Vendredi, il fera sa rentrée à l’Assemblée nationale avec les autres députés LREM. « Une nouvelle vie commence », dit-il.