L'opposition fustige la non-indexation des APL

Par
L'opposition a fustigé mercredi le gel des aides personnalisées au logement (APL) acté dans le budget 2018, vu comme une économie de "bouts de chandelle" faite au détriment des ménages les plus modestes, que le gouvernement défend comme une mesure d'équilibre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'opposition a fustigé mercredi le gel des aides personnalisées au logement (APL) acté dans le budget 2018, vu comme une économie de "bouts de chandelle" faite au détriment des ménages les plus modestes, que le gouvernement défend comme une mesure d'équilibre.