Le bénévolat, cette nouvelle forme d’exploitation

Par

Dans un livre qui vient de paraître, baptisé Travail gratuit : la nouvelle exploitation ?, la sociologue Maud Simonet dénonce la « gratuitisation du travail » dans une interview à Vice.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les formes de travail gratuit arborent plusieurs visages, du service civique au stage, en passant par la création non rémunérée de contenus sur Internet ou le bénévolat associatif, les occasions de travailler pour rien ou peu sont nombreuses. Les féministes ont déjà mis en évidence ce phénomène au sein des foyers avec les tâches domestiques qui incombent pour la majorité aux femmes.