De la prison avec sursis requise contre Mélenchon

Par
Le ministère public a requis vendredi trois mois de prison avec sursis contre Jean-Luc Mélenchon, jugé ces deux derniers jours à Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour les incidents qui ont émaillé des perquisitions notamment au siège de La France insoumise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le ministère public a requis vendredi trois mois de prison avec sursis contre Jean-Luc Mélenchon, jugé ces deux derniers jours à Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour les incidents qui ont émaillé des perquisitions notamment au siège de La France insoumise.