Islamophobie : chez Lola, deux coups de parapluie font ressurgir des années de vexations

Le 17 décembre, près de Montpellier, cette femme enceinte de 27 ans a été agressée par un inconnu alors qu’elle marchait dans la rue. Elle attribue ce geste gratuit à son voile, qui, depuis son adolescence, lui avait déjà valu de nombreuses remarques agressives ou paternalistes. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Juvignac (Hérault).– Sur la place du Soleil, à Juvignac (Hérault), une gamine télécommande sa voiture rose fluo dans les pattes d’un chat noir. En surplomb de cette esplanade flambant neuve et desservie par le tram, un haltérophile soulève de la fonte sur son balcon en gémissant. C’est à deux pas d’ici que Lola*, 27 ans, a reçu deux coups de parapluie de la part d’un inconnu, le 17 décembre, alors qu’elle marchait sur l’avenue avec son hijab sur la tête et un sac de viande à la main. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal