La Poste mute mais les emplois chutent

Le recours massif à la sous-traitance pour la livraison de colis en est un symptome. La Poste est une entreprise qui est en train de changer de métier, au prix d'un sérieux malaise social. Entre 2004 et 2010, le nombre de salariés est passé de 280 000 à 237 000, soit plus de 15 % de réduction d’effectifs.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La mutation est historique. Et se fait dans la douleur. Entre 2004 et 2010, La Poste a fait passer le nombre de ses salariés de 280 000 à 237 000, soit plus de 15 % de réduction d’effectifs ! Selon les syndicats, en 2011, 10 000 postes ont encore été supprimés dans la maison mère, et 4 800 en 2012. Pour cette dernière année, la direction reconnaît seulement environ 2 000 diminutions de postes, les autres emplois ayant été basculés vers des filiales, affirme-t-elle.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

Afrique(s) — Enquête
par Justine Brabant et European Investigative Collaborations (EIC)
Politique
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
À l’air libre
par À l’air libre
Voir la Une du Journal

À ne pas manquer

Politique économique
Le FMI confirme que la « boucle prix-salaires » est d’abord un récit conservateur
Une étude du FMI montre qu’il est quasiment impossible d’identifier un effet d’entraînement durable des rémunérations sur l’inflation. Un camouflet pour Emmanuel Macron qui fonde sa politique sur la crainte de cette « boucle prix-salaires ».
par Romaric Godin
Parlement
L’Assemblée nationale dit oui à l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution
Lors de sa « niche parlementaire », La France insoumise a réussi à créer un large consensus autour de sa proposition de loi sur la constitutionnalisation de l’avortement, votée main dans la main avec la majorité. Reste à passer le Sénat, puis un éventuel référendum. À moins que Macron ne se décide à agir.
par Pauline Graulle
Migrations — Entretien
Naufrage dans la Manche : « Mon frère n’a pas été considéré comme un être humain par les secours »
Il y a un an, 27 personnes sont décédées dans le naufrage de leur embarcation en essayant de rejoindre le Royaume-Uni. Zana Mamand Mohammed a perdu son frère, Twana, 18 ans, dont le corps n’a toujours pas été retrouvé. Auditionné dans le cadre de l’enquête, il a accepté de témoigner auprès de Mediapart. 
par Pascale Pascariello, Armel Baudet, Martin Bessin, Youmni Kezzouf et Esmaeili Amir
Asie et Océanie — Analyse
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon