Ce sont des images qui pourraient être gênantes pour Marine Le Pen. Elles mettent en scène un proche du Front national et du trésorier de son micro-parti, Jeanne : il s'agit de Logan Djian, le chef du GUD à Paris (Groupe Union Défense), un groupuscule d'extrême droite violent. Dans neuf vidéos, que Mediapart s'est procurées, le leader du GUD passe à tabac et humilie, le 9 octobre 2015, avec quatre militants, l'un de ses anciens camarades, qui finira à l'hôpital.