mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart ven. 30 sept. 2016 30/9/2016 Édition de la mi-journée

Les preuves de la sauvagerie de proches du Front national

21 mars 2016 | Par Marine Turchi et Thierry Vincent

Mediapart s'est procuré neuf vidéos où l'on voit le chef du GUD à Paris, Logan Djian, agresser et violenter l'un des anciens responsables de ce groupuscule extrémiste. Mis en examen pour « violences aggravées », Logan Djian a vu sa détention provisoire levée contre une caution de 25 000 euros. Des enquêteurs s'interrogent sur l'origine de cette somme, qui pourrait être liée à une société créée par Axel Loustau, trésorier du micro-parti de Marine Le Pen, conseiller régional FN et responsable du FN dans les Hauts-de-Seine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce sont des images qui pourraient être gênantes pour Marine Le Pen. Elles mettent en scène un proche du Front national et du trésorier de son micro-parti, Jeanne : il s'agit de Logan Djian, le chef du GUD à Paris (Groupe Union Défense), un groupuscule d'extrême droite violent. Dans neuf vidéos, que Mediapart s'est procurées, le leader du GUD passe à tabac et humilie, le 9 octobre 2015, avec quatre militants, l'un de ses anciens camarades, qui finira à l'hôpital.