Retraités et confinés: le sacerdoce d’une population vulnérable mais hyperactive

Par

Vivre reclus et sans perspective claire de sortie à cause de son appartenance à une catégorie à risques est une épreuve lourde pour cette frange de la population souvent dynamique, maillon essentiel de notre vie en société. Témoignages.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après réflexion, l’exécutif a renoncé à contraindre les personnes âgées de rester confinées plus longtemps que les autres après le 11 mai. Mais le chef de l’État, qui a indiqué dans un communiqué, vendredi dernier, ne pas souhaiter « de discrimination entre nos concitoyens », a aussi appelé ces retraités « à la responsabilité individuelle ». Histoire de les inciter à rester chez eux…