Les très libéraux programmes économiques des candidats de la droite

Par

Fin des 35 heures, recul de l’âge de départ en retraite, dégressivité des allocations chômage… En vue de la présidentielle de 2017, les représentants de l'opposition battent la charge sur le front de l’économie, au détriment des fonctionnaires, des classes moyennes et des bénéficiaires de prestations sociales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les grandes lignes des programmes économiques des principaux candidats de la droite sont désormais connues. En perspective pour 2017, si l’un d’entre eux venait à être élu, un paysage très libéral, entièrement tourné vers la baisse des dépenses publiques. Alain Juppé, Bruno Le Maire, François Fillon ou Nicolas Sarkozy – ce dernier n’étant pas encore officiellement en lice – sont prêts à s’attaquer frontalement au droit du travail puis à la protection sociale.