G7: Garde à vue levée pour le dernier des cinq suspects interpellés

Par
Un homme soupçonné d'avoir voulu s'en prendre aux forces de l'ordre durant le G7 qui se tiendra en fin de semaine à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) a été remis en liberté mercredi et sera convoqué le 5 septembre devant la justice, a-t-on appris auprès du parquet de Melun (Seine-et-Marne).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Un homme soupçonné d'avoir voulu s'en prendre aux forces de l'ordre durant le G7 qui se tiendra en fin de semaine à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) a été remis en liberté mercredi et sera convoqué le 5 septembre devant la justice, a-t-on appris auprès du parquet de Melun (Seine-et-Marne).