Tenues des lycéennes: Blanquer joue à l’ayatollah de la République

Par

Depuis une semaine, des adolescentes revendiquent de s’habiller comme elles le souhaitent en classe. Interrogé, le ministre de l’éducation nationale a expliqué qu’il fallait venir « à l'école habillé d'une façon républicaine ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On ne savait pas Jean-Michel Blanquer si fervent amateur de mode et expert ès-tissus. La fashion week est déjà passée mais le ministre a toutefois souhaité apporter sa contribution au débat sur la tenue idoine ou non des adolescentes dans les établissements scolaires.