Adoption de la loi Grenelle I: l'écologie, nouvelle valeur de droite?

Par

Les députés ont adopté, mardi 21 octobre, le projet de loi Grenelle I à une écrasante majorité, avec le soutien des socialistes. Ce vote consacre l'émergence d'une nouvelle génération d'élus écologistes à l'UMP, fervents défenseurs du développement durable et de l'adaptation de l'écologie à l'économie de marché.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les députés ont voté, mardi 21 octobre, en première lecture le projet de loi Grenelle de l'environnement I à une écrasante majorité: 526 voix pour, quatre contre. Les socialistes ont appelé à voter le texte, ainsi que le Nouveau Centre. Les Verts se sont abstenus, à l'exception de François de Rugy. Avec ce vote, se tourne une page de l'écologie politique hexagonale, marquée par l'émergence d'une nouvelle génération d'élus écologistes à l'UMP.