Affaire du Carlton : les curieux voyages à Washington de policiers et de chefs d'entreprise

Par
L'information judiciaire sur un réseau de prostitution au Carlton de Lille prend de nouvelles dimensions. Plusieurs voyages à Washington, pour rencontrer Dominique Strauss-Kahn, ont été organisés par un petit groupe de policiers et de chefs d'entreprise lillois, avec des «femmes présentées comme secrétaires du groupe Eiffage».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'information judiciaire sur un réseau de prostitution au Carlton de Lille prend de nouvelles dimensions. Trois responsables de l'hôtel ont été mis en examen et écroués pour proxénétisme aggravé en bande organisée début octobre. L'enquête a désormais établi l'existence de plusieurs voyages à Washington, pour rencontrer Dominique Strauss-Kahn, d'un petit groupe constitué de policiers lillois de haut rang, et, selon La Voix du Nord, de «femmes présentées comme secrétaires du groupe Eiffage». Le tout aux frais de deux chefs d'entreprise locaux, également participants à ces déplacements.