«La Gâchette facile», retour sur un crime policier qui allait susciter la marche de 1983

Par

Le 18 octobre 1980, cité des Flamants à Marseille, Lahouari Ben Mohamed, 17 ans, est tué par un CRS lors d’un banal contrôle. Dans le livre La Gâchette facile qui vient de paraître, son petit frère, devenu policier, revient sur cette histoire, qui sera, avec une série de violences policières et de crimes racistes, à l'origine de la marche pour l'égalité et contre le racisme partie de Marseille en 1983.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 18 octobre 1980, cité des Flamants à Marseille, Lahouari Ben Mohamed, 17 ans, est tué par le CRS Jean-Paul Taillefer, 23 ans, lors d’un banal contrôle routier. Deux tirs mortels de mitraillette Mat 49 en plein visage, comme ça, gratuitement. En 1999, son frère Hassan Ben Mohamed, âgé de seulement 4 ans au moment du meurtre, fait ses premiers pas dans la police comme adjoint de sécurité (ADS). En taisant le traumatisme familial.