A Paris, les marcheurs s’attellent à combler leur vide idéologique

Par

Au cours d’un colloque consacré au « progressisme » puis de sa deuxième convention, La République en marche a offert ce week-end l’image d’un parti en manque de repères, qui doit  structurer une doctrine et consolider son organisation dans la perspective des prochaines élections.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À deux pas du périphérique, porte de la Villette, au sein du très impersonnel Paris Event Center, La République en marche avait réservé un hall glacial pour tenir sa deuxième convention, le 21 octobre 2018. LREM y a réuni pour l’occasion son conseil composé de 200 « marcheurs » (référents et militants tirés au sort…), de 45 élus locaux, de députés et membres du gouvernement.