Affaire Benalla: l’enquête étendue au «selfie armé»

Par

Les juges en charge de l’affaire Benalla viennent d’élargir l’enquête au selfie révélé par Mediapart en septembre. Le garde du corps d’Emmanuel Macron y pointait son arme vers une serveuse pendant la campagne présidentielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les juges en charge de l'enquête sur l'affaire Benalla sont désormais saisis des investigations initialement déclenchées à Poitiers sur un selfie révélé par Mediapart, montrant l'ex-collaborateur d'Emmanuel Macron armé pendant la campagne présidentielle en 2017, a informé ce mercredi l'AFP de source judiciaire.