À peine dévoilé par Le Parisien, le projet de réorganisation territoriale de la police a été revu à la baisse par le ministère de l'intérieur. Jeudi 20 décembre 2012, Le Parisien révèle que certains services de police seront regroupés dans les gros commissariats. Le sujet, qui fait la une sous le titre « Menace sur les petits commissariats », est du plus mauvais effet pour le ministre de l'intérieur Manuel Valls. Le quotidien relaie les craintes d'élus de l'Essonne, sa terre électorale, ainsi que de syndicats de police plutôt classés à droite (Alliance et Synergie), qui agitent la menace de « déserts policiers ».