Dépistage massif du coronavirus: Laurent Wauquiez fait cavalier seul

Par

Au Havre et à Charleville-Mézières, les premières campagnes de dépistage massif n’ont pas trouvé leur public. Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez déploie une capacité de 2 millions de tests, ignorant les consignes de prudence. Des dépistages expérimentaux sans garantie d'efficacité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après des mois éprouvants, les Français repartent en voyage, se retrouvent, partagent des repas. Les fêtes profiteront au coronavirus si de grandes précautions ne sont pas prises : les gestes barrières, l’autoconfinement avant de retrouver ses proches, le fameux « six à table » perdu de vue par le président de la République. Car la situation épidémique se dégrade depuis une quinzaine de jours : le nombre de contaminations repart à la hausse, + 10 % en une semaine, selon le dernier bulletin hebdomadaire de Santé publique France. En moyenne, 11 000 personnes sont diagnostiquées positives chaque jour. Les malades du Covid-19 continuent à affluer à l’hôpital : 8 608 ont été hospitalisés la semaine dernière, 1 146 en réanimation.