mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart lun. 26 sept. 2016 26/9/2016 Dernière édition

Hollande dos au mur

22 février 2013 | Par Lénaïg Bredoux

Selon la commission européenne, le déficit en France devrait atteindre 3,7 % cette année, et la croissance rester quasi nulle. Bruxelles exige des réformes structurelles, plaçant la majorité à un « moment charnière ». François Hollande promet de nouvelles économies « dans tous les budgets ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’avertissement était attendu, il n’en est pas moins sévère. Vendredi, la Commission européenne a confirmé que la France ne devrait pas tenir cette année l’objectif tant vanté par François Hollande d’un déficit de 3 % du produit intérieur brut. Elle en sera même loin avec une prévision de 3,7 % pour une croissance atone de 0,1 % en 2013. Et la situation ne devrait guère s’améliorer l’an prochain, selon Bruxelles, avec une croissance de 1,2 % et un déficit de 3,9 %.