Bayrou: l’annonce faite à Macron

En renonçant à sa quatrième candidature présidentielle, et en proposant une « offre d’alliance » à Emmanuel Macron, François Bayrou a créé une certaine surprise. Il s’efface pour s’imposer. Une démarche qui n’est pas exempte de faiblesses, mais qui entend restructurer une campagne marquée par les affaires, la dispersion des forces, et la poussée de l’extrême droite.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

On ne concourt pas depuis quinze ans à toutes les élections présidentielles, seul contre tous, et au nom de la France, sans avoir une certaine idée de soi-même. C’est donc un François Bayrou sûr de lui et quasiment dominateur qui s’est présenté devant la presse ce mercredi 22 février. Il n’a pas parlé d’un pays « submergé par les forces mécaniques, terrestres, et aériennes de l’ennemi », comme Charles de Gaulle le 18 juin 1940 à Londres, mais on n’en était pas loin.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal