Municipales: à Rennes, Nathalie Appéré entre le marteau et l’enclume

Par

La maire sortante voit son leadership fragilisé. Le socialisme municipal, qui régnait sur la capitale bretonne depuis quarante ans, se trouve pris en étau entre la poussée des écologistes et La République en marche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ERennes (Ille-et-Vilaine), envoyée spéciale.– Des funérailles très politiques. Samedi 15 février, sous les poutres de l’église de Villejean, les socialistes et les marcheurs pleurent, ensemble, François André. Avant de mourir (à 52 ans), l’ancien socialiste devenu député apparenté La République en marche (LREM) a pris soin d’organiser une cérémonie qui lui ressemble. L’homme, très aimé de la classe politique rennaise, a noté un à un le nom de ses proches qui prononceront les éloges.