A Roissy, l’escale de 25 Algériens vire à l’imbroglio administratif

Par

Vingt-cinq ressortissants algériens sont bloqués dans la zone internationale de laéroport Roissy-Charles-de-Gaulle depuis fin février. Les autorités algériennes et leur compagnie aérienne nationale Air Algérie refusent de les rapatrier. Retour sur une absurdité administrative. 

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Arrivés à Roissy-Charles-de-Gaulle les 26, 27 ou 28 février, vingt-cinq passagers en provenance de Londres se sont vu refuser, par le personnel de la compagnie aérienne Air Algérie, laccès à un vol pour Alger, leur destination finale. Depuis, ces ressortissants algériens, qui comptent parmi eux deux enfants de moins de six ans, dorment face à la porte 2E dans la zone internationale de laéroport parisien.

Contactée par Mediapart, lambassade dAlgérie en France assure que les passagers avaient été prévenus de lannulation de leur billet entre Paris et Alger, et propose de prendre en charge leur billet retour pour… Londres. Problème : même si certains de ces passagers résident en Angleterre, dautres nont pas de papiers en règle pour remettre les pieds sur le sol britannique. 

Notre reportage dans « À l’air libre ». 

L'escale de 25 Algériens à Roissy vire à l'imbroglio administratif © Mediapart

Si vous avez des informations à nous communiquer, vous pouvez nous contacter à l’adresse enquete@mediapart.fr. Si vous souhaitez adresser des documents en passant par une plateforme hautement sécurisée, vous pouvez vous connecter au site frenchleaks.fr.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous