Crise de la presse: «Les Echos» et «La Tribune» bataillent pour leur indépendance

Par
Troisième volet de notre enquête sur la crise de la presse: l'information économique. Depuis le rachat des Echos par Bernard Arnault, patron de LVMH, et l'arrivée de Nicolas Beytout, la rédaction du journal s'inquiète pour son indépendance. Quant à La Tribune, elle lutte pour sa survie depuis sa reprise par Alain Weill, patron de RMC, BFM et BFM-TV. Lire également une étude exclusive: l'effondrement menace les grands quotidiens américains.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Que l’homme le plus riche de France, l’empereur du luxe Bernard Arnault, veuille s’offrir la Rolls Royce de la presse économique, quoi de plus logique, après tout ? Pour se payer Les Echos, leur prestige et leur influence, le patron de la constellation LVMH (premier groupe mondial de luxe) y a d’ailleurs mis le prix.