La gestion chaotique des sources humaines

Par

Alors que la commission d’enquête parlementaire sur les attentats de 2015 interroge lundi les patrons des principaux services de renseignement français, Mediapart poursuit son enquête sur le quotidien de ceux qui, sur le terrain, luttent contre les terroristes. Aujourd’hui, la gestion, chaotique, des sources humaines après le traumatisme de l’affaire Merah.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Longtemps, le maître-espion n’a été pour les médias qu’une ombre chinoise. Puis sa silhouette, massive, s’est esquissée dans la cour de la place Beauvau, s’est précisée en arrière-plan lors des réunions de crise, au lendemain des attentats ou au cours de voyages officiels. Là où certains fonctionnaires arrivistes jouent des coudes, on le retrouvait en queue de cortège de la délégation, le plus loin possible du ministre de l’intérieur et des objectifs.