L'annulation d'un arrêté anti-pesticides en délibéré

Par
La décision du tribunal administratif de Rennes, qui a examiné jeudi le recours de la préfecture d'Ille-et-Vilaine à l'encontre d'un arrêté municipal, jugé illégal, interdisant l'usage des pesticides sur la commune de Langouët, a été mis en délibéré au début de la semaine prochaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RENNES (Reuters) - La décision du tribunal administratif de Rennes, qui a examiné jeudi le recours de la préfecture d'Ille-et-Vilaine à l'encontre d'un arrêté municipal, jugé illégal, interdisant l'usage des pesticides sur la commune de Langouët, a été mis en délibéré au début de la semaine prochaine.