Vaccin, passe sanitaire : scènes de la vie ordinaire dans une France fracturée

Par

Bagarres larvées ou tensions sur la place publique, débats houleux en famille… L’instauration du passe sanitaire et la vaccination quasi obligatoire ont créé des fêlures dans une société traumatisée par plus d’un an et demi de crise sanitaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nanterre (Hauts-de-Seine), Le Havre (Seine-Maritime), Paris.– L’histoire s’est déroulée le 5 septembre, sur un bout de trottoir de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine. Michel* tracte à l’entrée du marché, un badge « Non au passe de la honte » sur le revers de sa veste. En face, une petite dizaine de militantes et militants du Parti communiste se sont installés pour vendre leurs « vignettes » pour la Fête de l’Humanité, événement majeur du PCF en Île-de-France. Très vite, le ton est monté.