«Taxe Tobin» : les députés plient devant Bercy

Par et

Fin du suspense : la majorité socialiste à l'Assemblée a refusé de durcir, lundi soir, la taxe sur les transactions financières. Une victoire pour Bercy. Et pour Euronext.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les menaces de Bercy ont fini par payer : les députés ont renoncé lundi soir à durcir la taxe sur les transactions financières en vigueur en France depuis l'été 2012, lors de leur examen du budget 2014. À bientôt deux ans du discours du Bourget du candidat François Hollande, qui avait fait de la finance son « ennemi », c'est un nouveau recul de l'exécutif sur un dossier pourtant emblématique.