Le faux mail qui démissionnait Descoings de Sciences-Po

Par

Un faux message a fait croire à la démission de Richard Descoings, le directeur de Sciences-Po, jeudi en fin d'après-midi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pendant une dizaine de minutes, Richard Descoings a démissionné de la direction de Sciences-Po. C'est du moins ce qu'a fait croire un message envoyé par sa boîte mail aux étudiants de l'école de la rue Saint-Guillaume, en toute fin d'après-midi, jeudi : «Après des années de services que j'estime loyaux, je démissionne de mes fonctions de directeur de l'Institut d'Études Politiques de Paris» car «étant donné les réactions suscitées par l'enquête d'un journal indépendant, je me dois de répondre à vos questionnements.» Le texte fait ici référence aux enquêtes que Mediapart a publiées (ici et ici) sur les superbonus touchés par les dirigeants de l'école. Et ce n'est pas tout, poursuit le mail : «Il y a eu des abus ? je comprends qu'ils puissent choquer et je m'excuse. Le devoir m'imposait transparence, intégrité, et circonspection dans l'exercice de mes fonctions.»