Nouvel échec des négociations avec les gardiens de prison

Par
Les discussions entre la ministre de la Justice Nicole Belloubet et les syndicats de l'administration pénitentiaire ont tourné court mardi et les organisations syndicales ont appelé à la poursuite du mouvement des gardiens, qui a débuté le 15 janvier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les discussions entre la ministre de la Justice Nicole Belloubet et les syndicats de l'administration pénitentiaire ont tourné court mardi et les organisations syndicales ont appelé à la poursuite du mouvement des gardiens, qui a débuté le 15 janvier.