Budget: les limites de la course au moins-disant fiscal

Par

Enfermé dans sa logique de baisses d’impôts qui affaiblit toujours plus le budget de l’État, le gouvernement va devoir faire face aux limites de sa politique dans un contexte conjoncturel moins favorable. Des coupes dans les dépenses sociales semblent inévitables. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics, n’est donc pas d’accord avec Bruno Le Maire, son collègue à l’économie et aux finances. « Je ne pense pas que nous toucherons aux aides sociales individualisées », a assuré le premier sur BFM mercredi 23 mai tandis que le second avait jugé que « réduire la dépense publique sans toucher aux aides sociales ne serait pas cohérent ». Il ne faut pourtant pas s’y tromper. Gérald Darmanin a immédiatement corrigé le tir en reconnaissant qu’il « faut faire des réformes importantes dans le domaine social car il y a évidemment des économies à faire ».