Migrants: Macron pour des sanctions contre des Etats européens

Par
A la veille d'un mini-sommet européen sur les migrants, Emmanuel Macron s'est dit samedi favorable à une augmentation du nombre de "centres fermés" sur le sol européen et à l'idée de sanctions financières contre des Etats membres qui ne seraient pas solidaires dans le cadre de la répartition des demandeurs d'asile.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - A la veille d'un mini-sommet européen sur les migrants, Emmanuel Macron s'est dit samedi favorable à une augmentation du nombre de "centres fermés" sur le sol européen et à l'idée de sanctions financières contre des Etats membres qui ne seraient pas solidaires dans le cadre de la répartition des demandeurs d'asile.