Moralisation: les députés LREM s'en tiennent à la copie du gouvernement

Par

Ce lundi 24 juillet, les députés entament l'examen des projets de loi « moralisation ». Les élus LREM ont raté en commission l'occasion de bonifier le texte gouvernemental.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur la « moralisation », les députés LREM ont suivi le gouvernement les yeux fermés, à une exception près. Alors que le « casier vierge » pour les candidats aux élections ne figurait pas dans la réforme, ils ont voté en commission des lois cette promesse phare du candidat Macron (tombée en disgrâce au sein de l’exécutif). Cette manifestation d’indépendance frisant la bravade, ils seront toutefois priés de se raviser dans l’hémicycle, où débute ce lundi 24 juillet l’examen des projets de loi.